A lire aussi

20-06-2017 10:10

Marchés de l’Afrique de l’Est et australe : «La logistique, un frein majeur»

Hassan Sentissi, Président de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX) Après avoir pris…
Rejoignez nous sur :
Monde

Le constructeur automobile américain, General Motors (GM) a annoncé son intention de supprimer environ 1.100 postes aux États-Unis.

Il s'agit principalement de l’usine de Lansing à Détroit dans l’État de Michigan (Midwest) qui emploie actuellement 3.144 personnes, a indiqué le porte-parole de l’entreprise, Tom Wickham, dans un communiqué.

La compagnie compte également élargir sa capacité de production dans son usine située à Spring Hill dans le Tennessee, selon la même source.

La compagnie basée à Détroit, qui compte plus de quarante sites de production aux États-Unis, avait annoncé 3.300 suppressions de postes dans trois de ses usines américaines depuis novembre dernier.

General Motors avait annoncé, mi-janvier, qu’il envisageait d’investir un milliard de dollars dans ses usines à travers le pays, une décision qui permettra la création d’environ 5.000 emplois à long terme.

Ces investissements s'ajoutent aux 2,9 milliards $ annoncés l'an dernier, et 21 milliards de dollars depuis 2009, selon l’entreprise US

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages