A lire aussi

23-09-2019 10:11

ODD. BMCE Bank of Africa signe les Principes Bancaires Responsables

BMCE Bank of Africa se joint à une coalition de 130 banques de par le monde, représentant plus de…
Rejoignez nous sur :
Médias

Devant l’euphorie des challenges sur la toile, YouTube a décidé d’agir, constatant la prédominance du potentiel dangereux dans la majorité de ces défis.

C’est ainsi que la plateforme a posté un message sur son centre de support pour annoncer la mise à jour de ses conditions d’utilisation afin d’éviter que les challenges à risques ne soient postés sur ses canaux. 

YouTube souligne ainsi que les les commentaires issus de la communauté ont permis d’identifier des domaines sur lesquels l’application de la loi sera renforcée, tout comme la politique d’utilisation. 

Objectif: pouvoir lutter contre les personnes qui abusent de la plateforme et diffusent des contenus incitant les internautes à réaliser des défis potentiellement dangereux, ce qui comprend certaines farces ou des « challenges ».

D’emblée, les responsables de la plateforme ont rappelé que l’utilisation   des vignettes personnalisées doit être conforme aux conditions d’utilisation de la plateforme (par exemple, les images contenant de la pornographie ou de la violence graphique sont interdites) et représenter le contenu de la vidéo.

Ils insistent également sur le fait que tous les liens proposés sur YouTube, aussi bien dans une vidéo que dans sa description, doivent renvoyer vers des sites en accord avec la politique de la plateforme.

Par ailleurs, YouTube a aussi précisé que les challenges et autres expériences encourageant la violence, faisant penser aux victimes qu’elles sont en grave danger, pouvant pousser des enfants à vivre un stress émotionnel violent ou risquant d’entraîner des blessures physiques graves ou la mort sont contraires à la politique d’utilisation de la plateforme et constituent un contenu nuisible et dangereux.

Désormais, des challenges comme le « Fire challenge » ou le « Tide pod challenge » font partie des vidéos qui risquent d’être supprimées par YouTube et leur auteur peut potentiellement se voir banni de la plateforme. 

« Nous devons être sûrs que ce qui est drôle ne dépasse pas les bornes en étant dangereux » précise YouTube sur le forum officiel « YouTube Help » destiné aux créateurs de contenus.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages