A lire aussi

19-07-2018 13:54

L’INPT passe au mode digital

L’institut national des postes et télécommunications (INPT) fait peau neuve et innove en matière…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour une Afrique solidaire
Médias

La Chambre des représentants a adopté à la majorité, mardi en deuxième lecture, le projet de loi portant réorganisation de l'Agence Maghreb Arab Press (MAP). Ce projet de loi a été adopté par 175 voix, alors que 61 membres de la chambre ont voté contre et 34 autres se sont abstenus.

S'exprimant lors de la séance plénière qui a suivi l'ouverture de la session extraordinaire, le ministre de la Culture et de la communication, Mohamed El Aaraj, a souligné que les références ayant présidé à l'élaboration de ce projet portent notamment, sur la promotion des missions dévolues à l'agence, la consolidation de son rôle dans la préservation du pluralisme linguistique et culturel et le renforcement de la gouvernance de la MAP en tant qu'établissement stratégique avec la contribution de ses employés, outre les dispositions visant à consolider ses organes de gestion, élargir son champ d'action et organiser ses structures.

Le ministre a indiqué qu'une partie de la mouture soumise par la Chambre des conseillers a été adoptée, tout en conservant la version initiale validée auparavant par la Chambre des représentants.

Il a, aussi, fait état d’une discussion approfondie de la part des membres des deux chambres, qui ont souligné l’importance de cette institution publique à caractère stratégique.

Ce projet de loi vise à renforcer les attributions de l'agence en tant qu'établissement médiatique national, de manière à ce que ses services et offres correspondent aux exigences du marché, dans la perspective d'accroître sa compétitivité aux niveaux continental et international.

Le projet, qui constitue une étape importante pour l’édification d’une agence de presse forte jouant un rôle central dans le paysage médiatique national, notamment après sa classification parmi les établissements nationaux stratégiques, vise à élargir le champ d’action de la MAP et à consolider les principes de professionnalisme, de diversité culturelle et d’ouverture, tout en se concentrant sur le renforcement du rayonnement du royaume sur la scène internationale. Le texte tend aussi à déterminer les missions et les domaines d’intervention de l’agence, ainsi que les outils de gouvernance et les mécanismes administratifs et financiers en vue de permettre à la MAP de répondre aux attentes de ses partenaires, réaliser les objectifs qui lui sont assignés et relever les défis de modernisation, de développement et de leadership aux niveaux national et international.

Ce projet tend également à promouvoir la gouvernance de l’agence en tant qu’établissement stratégique, dans la mesure où il répartit les prérogatives de manière à procéder à ladite promotion selon une approche participative inclusive et conformément aux orientations visant à réformer et promouvoir la communication en tant que secteur stratégique jouant un rôle vital dans le développement économique du pays.

Parmi les nouveautés visant à hisser la MAP au rang des agences de presse modernes figurent l'élargissement et la réorganisation des missions de l'agence afin de faire la distinction entre les missions exécutées au profit de l'État et les activités à caractère commercial, l'utilisation de tous les moyens modernes et la consécration de la vision d'une agence leader, ce qui lui permettra de conclure des conventions, de créer des groupements et de nouer des partenariats sous plusieurs formes.

Concernant le management et la gestion, ce projet permettra de créer des instances de gouvernance et leur institutionnalisation, dont le Comité chargé de la stratégie et de la veille technologique, le Conseil de la rédaction et le Conseil paritaire de gestion.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages