A lire aussi

20-08-2018 14:15

Hajj 2018 : Aucune maladie signalée parmi les pèlerins marocains

Jusqu’à l’heure actuelle, l'état de santé des pèlerins marocains ne suscite aucune inquiétude et…
Rejoignez nous sur :
Médias

YouTube possède une grande diversité de contenus, depuis les créations personnelles et autres films de vacances jusqu’aux métrages professionnels en passant par de plus en plus de vidéos de YouTubeurs et de clip musicaux. Certains utilisateurs profitent d’ailleurs de ces derniers pour écouter de la musique sans avoir à payer un service de streaming en ligne.

Cette utilisation n’enchante pas Google qui tente de monétiser sa plateforme grâce à YouTube RED, un abonnement mensuel permettant d’accéder à du contenu exclusif et de ne pas être dérangé par des publicités. Aussi, la firme de Mountain View pense à frustrer les utilisateurs qui usent et abusent de la gratuité de YouTube pour écouter de la musique. C’est en tout cas ce qu’a indiqué Lyor Cohen, responsable de la division musique de Google lors d’une interview accordée à Bloomberg. Il explique que les utilisateurs qui écoutent passivement de la musique sur YouTube durant de longues périodes auront droit à davantage de publicités. Le but est d’ennuyer l’utilisateur pour l’amener à souscrire à un abonnement YouTube RED.

L’un des objectifs de cette déclaration est aussi de rassurer les majors et faire taire le «bruit» autour du supposé mal que peut faire YouTube sur l’industrie musicale en raison du manque à gagner créé par ces utilisateurs qui profitent du contenu gratuitement. On imagine bien sûr qu’une partie des revenus des nouvelles publicités ainsi affichées sera reversée à l’industrie pour financer les ayant-droits. Il ne reste désormais plus qu’à attendre que Google unifie tous ses services (Google Play Musique, YouTube RED et YouTube Music) et rende l’offre accessible depuis de nouveaux pays. À en croire les rumeurs, ce serait prévu pour ce début d’année sous le nom de YouTube Remix.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages