A lire aussi

16-11-2017 15:01

Rabat célèbre la Journée mondiale des... toilettes

Et bien oui ! La journée mondiale des toilettes existe bel et bien. L’association EWA…
Rejoignez nous sur :
Médias

L’application Snapchat, jusqu’à présent utilisable surtout par des adolescents et des jeunes, envisage rendre son utilisation plus facile pour élargir sa cible.

C’est la décision prise par Evan Spiegel, fondateur de Snapchat, après les résultats trimestriels  - décevants  - enregistrés cette semaine. Des résultats qui ont encore diminué la valeur de l'action de 20%, l’éloignant ainsi des 27 dollars qu'elle avait atteint en mars dernier. « La nouvelle version cherchera à mettre en valeur l'énorme quantité de contenus qui passent chaque jour inaperçus sur notre plate-forme », a expliqué le PDG au magazine Wired. Le but étant d’attirer de nouveaux utilisateurs !

Il paraît qu’en dépit de la croissance de ses nouveaux adeptes (3% sur le troisième trimestre), le patron de Snapchat reste insatisfait. Pour booster les chiffres, Spiegel se lancera donc, au risque de perdre une bonne partie de sa cible de base (13-34 ans), dans la séduction des utilisateurs d’Android (34 ans et plus), et la conquête des pays émergents.

Pour réussir ce pari, Evan Spiegel dotera  la nouvelle version d’un nouveau fil d'information inspiré de celui de Facebook qui « regrouperait toutes les publications des amis - dont leurs Stories - à gauche de l'appareil photo qui sert de porte d'entrée à Snapchat. A droite seraient mis en avant les contenus des partenaires médias. 

En séparant les contenus publiés par les amis et les contenus plus officiels, Evan Spiegel compterait corriger certains « défauts » de Facebook.

Revenant sur le risque de perturber son ancienne cible, adolescents et jeunes en l’occurrence, Evan Spiegel  reconnait : « Nous ignorons comment le comportement de notre communauté va changer. Nous voulons prendre ce risque qui devrait nous procurer de substantiels bénéfices de long terme ».

Il est à noter que les pertes pour le troisième trimestre se montent à 443 millions de dollars, le triple d'il y a un an à la même époque.

Le pari vaut-il bien la peine ? Cela se verra après le 4 décembre prochain, date prévue de la sortie du nouveau petit fantôme.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages