A lire aussi

19-09-2017 10:12

Cosumar : La performance portée par une conjoncture favorable

Le groupe industriel affiche une bonne mine au terme du premier semestre 2017. Les réalisations de…
Rejoignez nous sur :
Médias

La Chambre des représentants vient d’adopter le projet de loi n° 02-15 portant organisation de l'agence Maghreb Arabe Presse (MAP). Un texte qui vise la modernisation du fonctionnement et de la gestion de l’agence. Un objectif sur lequel planche l’agence depuis plusieurs mois et dont les résultats sont déjà visibles dans le cadre du dernier rapport moral et financier de l’organe de presse officiel.

C’est l'effervescence à l’Agence Maghreb Arabe Presse. La MAP prépare sa grande mue afin de s’adapter à un environnement médiatique de plus en plus connecté et multicanal. Le début de semaine a été particulièrement chargé pour l’Agence Maghreb Arabe Presse qui a tenu son Conseil d’administration (CA) afin d’approuver les rapports moral et financier au titre de l’exercice 2016 et suivi le passage du projet de loi n° 02-15 portant organisation de l'agence devant la chambre des représentants.

Le Conseil d’administration a notamment été l’occasion pour l’agence de faire le point sur les deux actions prioritaires ayant été réalisées depuis la date de la dernière réunion du CA (24 mai). Il s’agit de la mise en application de la recommandation du conseil pour la dématérialisation du circuit d’échange d’information et de données entre la MAP et les autorités de contrôle à priori (le contrôleur d’État et le trésorier payeur). Désormais, l’échange d’information se fait dans le cadre du système Massar mis en place par le ministère de l’Économie et des Finances afin d’aboutir à termes à un échange complet des données et de documents une fois le système d’information et de gestion de la MAP mis en place.

Le deuxième point concerne le refonte de la gestion des régies, puisque l’activité de l’agence, la politique des pôles ainsi que les nouvelles normes de maîtrise de gestion financière introduite par la MAP au cours des deux dernières années ont permis de moderniser la gestion des régies afin de rendre le processus moins consommateur de ressources humaines et palier aux anomalies constatées dans l’exercice. Ces deux actions s’inscrivent dans le cadre de la réforme menée actuellement par la MAP afin de moderniser son fonctionnement et viser une meilleure efficacité dans l’action de l’agence. Une ambition qui passera par la mise œuvre du projet de loi 02-15 qui a été adopté, lundi dernier, par la chambre des représentants. Il introduit de nombreuses nouveautés se rapportant principalement à l'élargissement du champ d'action de la MAP et sa réorganisation, l'utilisation des produits multimédias actuels et futurs et la préservation de sa ligne éditoriale et technologique, ainsi que la consécration de la vision de l'Agence en lui permettant de conclure des conventions et de mener des partenariats afin de mettre en œuvre ses projets. Concrètement, la loi n° 02-15 vise à moderniser les missions confiées à la MAP en tant que qu'établissement médiatique national stratégique et à étoffer son champ d'action, dans une perspective d'améliorer sa compétitivité à l'échelle aussi bien continentale qu'internationale. Ce texte est également de nature à moderniser l'action de l'agence et à permettre l'adoption de méthodes modernes en matière de gestion, prônant la diversification et la modernisation du produit multimédia, en particulier, ainsi que sa commercialisation via des moyens au diapason des technologies de pointe.

En matière de gouvernance, le texte vise à promouvoir la MAP en précisant la répartition des attributions de gestion de manière à favoriser le renforcement de sa gouvernance selon une approche participative et inclusive. En attendant l’entrée en vigueur du nouveau texte, l’agence a déjà entamé un grand changement dans le mode opératoire qui s’est manifesté par une refonte de la structure de production. Ainsi, si la production totale des dépêches de la MAP a atteint 202.000 dépêches, soit le même niveau que l’année 2015, un changement dans le contenu spécialisé de la production est observé. Ainsi, la part des couvertures réservées aux activités gouvernementales atteint à peine 2% de la production globale. Ce chiffre combiné aux activités parlementaires, partisanes et syndicales dépasse à peine 18%.

Par ailleurs, la MAP a consacré 26% de sa production 2016 à la couverture des événements internationaux, 17% à la couverture des événements dans les régions, 12% au monde de l’économie et de l’entreprise et 10% à l’art et la culture. Enfin, la MAP a produit, au cours de cette année, 30.500 photos contre 10.000 en 2015, outre 3.300 capsules vidéos et 4.940 capsules audio.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages