A lire aussi

17-10-2017 12:26

ESSEC Afrique-Atlantique : Des formations pour les cadres africains

Image par défaut
En plus de faire du Maroc son hub africain, ESSEC Afrique-Atlantique entend développer des…
Rejoignez nous sur :
Médias

Pendant le ramadan, tout le monde la critique la télévision marocaine, mais tout le monde la consomme, souvent sans modération et les chiffres de Marocmétrie ne laissent aucun doute sur ce rapport ambigu que nous entretenons avec notre télévision.

Durant les six premiers jours du ramadan, 2M a pulvérisé les records des audiences sur la tranche du Prime time avec 64% des parts d’audience contre 7,6% pour Al Aoula. Cette année encore, 2M a gardé la même recette pour faire le plein de spectateurs : caméra cachée et sitcoms en prime time et le plein des séries turques pour tenir le spectateur avant la rupture du jeûne. Et c’est la caméra cachée «Mchiti Fiha», dans sa deuxième saison, qui a pulvérisé le record des audiences avec plus de 11 millions de téléspectateurs, suivie de la série «Al Khawa». 
Paradoxalement, le feuilleton turc «Samhini», qui en est à son énième épisode, a bénéficié aussi dudit engouement pour la télévision suscité par le ramadan pour réaliser un pic de 8 millions de spectateurs le jeudi 1er juin.
De son côté, Al Aoula semble abandonner le prime time à 2 M, mais réalise un bon score après 22 heures avec son feuilleton phare «Anissa Farida» qui a attiré plus de 2 millions de spectateurs. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages