A lire aussi

12-12-2019 13:47

Ford publie son rapport sur les tendances mondiales en 2020

Selon le rapport « Looking Further with Ford - Trends Report 2020 », qui est, cette année, à sa 8e…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Résultat de recherche d'images pour "traite humaine leseco.ma"

Trois réseaux de traite humaine et d’organisation d’immigration clandestine, dont deux dans la région de l’Oriental, ont été démantelés en trois jours, selon le quotidien Al Massae dans son numéro du 2 novembre.

Les trois réseaux ont été démantelés sur informations de la Direction générale de surveillance du territoire (DGST). Trois personnes, âgées de 38 à 55 ans, dont deux récidivistes, ont été arrêtées dans une maison à Oujda, pour leurs liens présumés avec un réseau actif en traite humaine et l'organisation d’immigration clandestine, les mis en cause étaient en compagnie de six candidats à l’immigration clandestine. Les autorités ont également saisi un zodiaque, une voiture, un triporteur et des téléphones portables.

En même temps, ajoute Al Massae, des éléments de la Marine royale ont intercepté, sur la base d’informations de la DGST, une opération d’immigration clandestine que tentait d’organiser un autre réseau de traite humaine, à bord d’un zodiaque, à partir de la Marina de Saidia. Trois personnes ont été arrêtées en plus de 8 candidats à l’immigration de nationalité marocaine. Le zodiaque, ainsi que deux réserves de carburants de 25 litres chacune, ont été saisis.

Les suspects ont été mis en garde à vue sous la supervision du parquet, les candidats à l’immigration ont été également auditionnés, afin de déterminer toutes les circonstances et les dessous de l’affaire, et révéler de potentiels suspects liés aux mêmes réseaux. D’un autre côté, la Marine royale a également intercepté deux embarcations au large de Dakhla, à bord desquelles se trouvaient 60 migrants subsahariens, dont des femmes et des enfants, qui se dirigeaient vers les Îles Canaries. Les sources ajoutent qu'ils ont été mises dans des centres d’hébergement en attendant d’être déplacées vers leurs pays.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages