A lire aussi

13-01-2020 11:10

"Amabay Ceramic City" inauguré à Casa en présence de plusieurs stars !

Le héros de la série culte "Casa de Papel" et Miss France 2020 étaient présents à Casablanca…
Rejoignez nous sur :
Maroc
Renaissance Capital NORTH AFRICA

Après 9 années d'action, Kane Ya Makane entame une nouvelle phase, qui sera dévoilée lors de la cérémonie de célébration de ses 10 ans.

L’association Kane Ya Makane est née d’un rêve, celui de sa Présidente, de venir en aide aux femmes rurales et leurs enfants, à travers des programmes accordant une place centrale à l’art et à la culture.

Le premier projet, Talents de femmes, a été lancé en 2009, en faveur d’un groupe de femmes rurales, l’objectif  était de favoriser leur renforcement socio-économique à travers leur formation artistique et la commercialisation de leurs tableaux. Depuis, ces femmes se sont constituées en coopérative et jouissent d'un revenu grâce à la vente de leurs oeuvres.

Le deuxième projet, Tanouir, a été lancé fin 2010, dans les écoles primaires situées en milieu rural pour lutter contre l’abandon scolaire. Tanouir est un programme artistique pluri disciplinaire qui a été conçu en faveur des élèves de ces écoles, en vue de favoriser leur épanouissement, leur éveil et leur créativité.

Le projet comporte également un programme à destination des instituteurs des écoles publiques d’intervention destiné à redynamiser leurs pratiques d’enseignement, à travers des formations à des techniques pédagogiques ludiques. 

Un autre volet essentiel du projet Tanouir, c’est l’ouverture qu’il encourage, à travers le questionnement, la transmission de valeurs et les thématiques traitées au cours des 4 années du parcours suivi par les enfants, telle que la diversité culturelle.

Aujourd’hui, l’ensemble des partenaires de Kane Ya Makane reconnaissent la pertinence, l’efficacitéet les impacts positifs de ce projet, que ce soit sur les élèves eux-mêmes, principaux bénéficiaires,mais aussi sur les professeurs, les directeurs, et plus généralement sur l’école.

« Parmi les élèves qui participent aux activités, certains avaient abandonné l’école et sont revenus. C’est le programme Tanouir qui les a fait revenir » a fait savoir le directeur de l’école Hidaya à Agadir.

« Kane Ya Makane nous a facilité la tâche avec les enfants dans beaucoup de choses, dansl’apprentissage du dialogue, la communication, l’écriture. » a déclaré dans le même contexte MBark Imlil, enseignant de l’école Oumnaste.

« Nous avons travaillé dans l’ombre pendant toutes ces années, très concentrés sur l’amélioration et l’enrichissement continus du projet Tanouir, très investis également dans la mise en place et le déroulement d’un processus qualité, ainsi que dans la documentation complète de tout notre projet, qu’il s’agisse des programmes, des contenus détaillés des ateliers, des guides de procédures... et ce, grâce à l’appui très précieux de nos partenaires s'est félicité Mounia Benchekroun, présidente de Kane Ya Makane.

 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages