A lire aussi

14-10-2019 20:00

Ministère de communication : les fonctionnaires s’interrogent sur leur avenir

Moins d’une semaine après la suppression du ministère de la Communication dans le cadre du…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 Les étudiants des Classes préparatoires en filières d’économie, entrés en grève depuis jeudi dans tout le royaume, ont adressé au ministère de l’Éducation nationale une lettre portant sur leurs revendications.

La lettre a évoqué les difficultés et les problèmes que connaissent les étudiants des filières d’économie et commerce technique et scientifique (ECT-ECS) dans les classes préparatoires aux grandes écoles. Les étudiants desdites filières entrent en grève ouverte pour la reconsidération de leurs filières, sujets à discrimination, comme le révèle la grève de l’année dernière, où le ministère a répondu à la majorité des revendications des filières de sciences physiques et des sciences d’ingénieurs, ignorant les filières économiques et leurs revendications, ajoute la lettre.

Afin d’éviter de tomber dans les mêmes problèmes, les étudiants économistes des CPGE déclarent officiellement entrer en grève ouverte qui ne prendra fin qu’une fois leurs revendications accomplies. Cela concerne la publication de la liste d’attente de l’ENCG, et la redistribution des étudiants sur les différents ENCG du royaume. Les étudiants demandent également que soit revu à la hausse le nombre de places d’accès à l’ISCAE.

Autre revendication: La possibilité d’accès à l’INSEA et l’ESI. Ils veulent aussi que ne soient pas prises en compte les notes de l’année dernière comme norme de distribution des dossiers des concours français, et l’augmentation de ces derniers de deux dossiers à quatre ou cinq dossiers par classe conclut la lettre.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages