A lire aussi

14-10-2019 09:37

Le Maroc remporte à Abu Dhabi le Championnat arabe du muay-thaï

La sélection marocaine a remporté le Championnat arabe du muay-thaï qui a pris fin dimanche dans la…
Rejoignez nous sur :
Maroc

De sources proches de l’affaire, les étudiants impliqués dans l’agression de deux autres étudiantes à Rabat, dans le cadre d’un bizutage, peuvent faire face à de lourdes punitions pouvant aller jusqu’à l’expulsion.

En fin septembre, une nouvelle étudiante à l’ENSM de Rabat ainsi que sa sœur ont été violemment agressées dans la cour de l’établissement. Après avoir refusé de subir l’épreuve de bizutage qu’imposent les anciens aux nouveaux arrivants dans les grandes écoles à accès librees, les deux étudiantes ont été sérieusement blessées avec une fracture pour l’une et des ecchymoses pour l’autre.

Les étudiants impliqués risquent de graves sanctions, pouvant aller jusqu’à l’expulsion de l’école, une fois les procédures terminées, rapporte le quotidien arabophone, Al Massae. Les sources du journal rapportent que des partis politiques sont intervenus dans l'affaire. Les deux étudiantes ont rencontré également des députés parlementaires afin de faire connaître leur cause. Le journal ajoute que des hauts responsables sont intervenus afin de conclure amiablement l’affaire de manière «pédagogique», et préparer les conséquences juridiques liées à l’interdiction à l’ambulance d‘arriver au lieu de l’incident.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages