A lire aussi

21-08-2019 12:11

Fête du Trône: Bank Al-Maghrib émet un billet commémoratif de 20 dirhams

A l'occasion de la célébration du 20ème anniversaire de l'intronisation du roi Mohammed VI, Bank…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 Une délégation conduite par le directeur général de l'Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), Amina Benkhadra, a pris part, mercredi à Abuja, à une réunion avec la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), organisée par la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC), pour présenter l'état d'avancement du projet de Gazoduc Nigeria-Maroc qui desservira également plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.
L’objectif de cette réunion d'information à laquelle ont participé les représentants de la NNPC, le Directeur chargé de l’énergie et des mines de la Commission de la CEDEAO, le Chef de cabinet du Président de la Commission de la CEDEAO, des experts de la cette organisation régionale ainsi que l’ambassadeur du Maroc au Nigeria, est de présenter officiellement le projet de Gazoduc Nigeria-Maroc et d’examiner les modalités de coopération entre la CEDEAO et les deux parties pour la réalisation de ce projet.
Le Directeur de l’énergie et des mines de la CEDEAO a indiqué dans son intervention que l’énergie constitue une priorité pour l’organisation et que celle-ci a développé une stratégie visant l’instauration d’un marché intérieur intégré de l’énergie, affirmant à la même occasion que la CEDEAO se réjouit de l’initiative du Maroc et du Nigeria en ce qui concerne le gazoduc reliant les deux pays et desservant plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest.
Il a souligné à cet égard les excellentes relations qui lient le Maroc à la CEDEAO et à ses États membres et a déclaré que la CEDEAO est disposée à travailler de concert avec le Nigeria et le Maroc pour la réalisation de ce projet structurant.
Le Directeur de l'énergie et des mines de la CEDEAO, qui souhaite que le Gazoduc Nigeria-Maroc prenne en compte les projets en étude dans la sous-région pour développer des synergies, a souligné que le Gazoduc Nigeria-Maroc en tant que projet trans-régional fédérateur, contribuera à atteindre les objectifs d’intégration et d’accélération du développement économique poursuivis par la CEDEAO, mais aussi à assurer des débouchés pour le gaz produit en Afrique de l’Ouest vers les marchés européens.
La réunion, au cours de laquelle un exposé sur les principales conclusions de l’étude sur le projet de Gazoduc conduite par un cabinet de consulting international, a été présenté aux participants, a aussi porté sur les modalités de collaboration de la CEDEAO à la réalisation de ce projet.
Par ailleurs, un Mémorandum d'entente entre la NNPC/ONHYM et la CEDEAO portant sur les modalités de cette coopération sera proposé à la signature entre les deux parties.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages