A lire aussi

11-12-2019 20:25

Le Rwanda supprime la TVA sur les serviettes hygiéniques, qu'en est-il du Maroc ?

Le gouvernement rwandais a annoncé, mercredi, la suppression de la Taxe sur la valeur ajoutée…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le rideau se baisse jeudi sur le procès des assassins présumés de deux touristes Scandinaves décapitées en décembre dans les environs d’Imlil au nom du groupe Etat islamique (EI), avec les derniers mots des accusés avant un verdict attendu le même jour.

La danoise Louisa Vesterager Jespersen,  et son amie norvégienne Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées alors qu'elles campaient sur un site isolé dans les environs du mont Toubkal.

Un groupe de 24 hommes soupçonnés d'être directement liés à ces meurtres et/ou d'appartenir à une cellule jihadiste est jugé depuis le 2 mai devant le tribunal antiterroriste de Salé.

Ils doivent répondre d'"apologie du terrorisme", "atteinte à la vie de personnes avec préméditation" ou "constitution de bande terroriste".

"Nous attendons des peines aussi cruelles que l'a été ce crime", a déclaré Me Khaled El Fataoui, parlant au nom de la famille de Louisa qui s'est constituée partie civile, à l'inverse des parents de la deuxième victime.

Les accusés prononceront jeudi leurs dernières paroles avant que les juges ne se retirent pour délibérer. Leur décision est attendue tard dans la journée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages