A lire aussi

10-12-2019 15:51

Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif

Le Groupement des industries marocaines aéronautiques et spatiales (GIMAS) a annoncé la réélection…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La tension semble s’apaiser entre les étudiants en médecine et les autorités de tutelle. Les futurs médecins se disent aujourd’hui “satisfaits du dialogue établi avec le gouvernement, et s’attendent à des résultats probants qui apporteront beaucoup de bien à la Santé publique au Maroc”.

Un arrêt des actions revendicatives est déclaré par les représentants des étudiants, saluant ainsi les efforts considérables du ministère de l’Intérieur pour arranger cette situation. “L’action de médiateur du ministère de l’Intérieur a permis la réactivation du dialogue et des efforts pour trouver un consensus. Tout le monde est impliqué aujourd’hui pour trouver des solutions au plus vite”, déclare Hamza Karmane, membre de la Coordination nationale des étudiants en médecine (CNEM)- section Rabat.

Ainsi un sit in qui a été prévu au CHU de Casablanca est annulé. Les rattrapages sont aussi reportés jusqu’en septembre prochain, en attendant un projet d’accord déjà en cours de traitement.

Ce calme climat vient annoncer la trêve d’une bataille qui a duré pendant des mois entre les étudiants en médecine, et leurs autorités de tutelle, causant ainsi un boycott à 100% des examens de la session normale dans toutes les facultés de médecine au niveau national.

Les étudiants passeront-ils leurs rattrapages ? “Cette action de reporter la date des rattrapages et de relancer le discours révèle la bonne volonté du gouvernement pour trouver un accord. Une solution devrait bientôt être proposée nous permettant de voir ce qui va suivre”, déclare d’un ton satisfait Hamza Karmane.

 

Rappel du dossier revendicatif des étudiants en médecine 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages