A lire aussi

14-11-2019 16:15

La Chambre des représentants adopte la première partie du PLF 2020

Résultat de recherche d'images pour "vote parlement maroc"
La Chambre des représentants a adopté, jeudi en séance plénière, la première partie du projet de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

"Le gouvernement envisage d'adopter un nouveau mécanisme pour financer les projets d'investissement programmés dans le budget général, vu l'importance du maintien des équilibres macro-économiques, afin de réduire les charges du budget de l’État", a indiqué, lundi à Rabat, Saâd Dine El Otmani.

Le chef du gouvernement a souligné, lors de la séance mensuelle consacrée à la politique générale à la Chambre des représentants, que ce nouveau mécanisme vise à permettre à certaines institutions de contribuer au financement des projets d'infrastructures et d'accompagnement des différentes stratégies sectorielles et ce, afin d'attirer des investissements et encourager le partenariat entre les secteurs public et privé.

El Otmani a indiqué que le taux d'endettement de la trésorerie a été réduit, passant de 65,1% en 2017 à 64,7% en 2018, ajoutant que cette évolution positive a permis de mettre un terme à la hausse de l'endettement que connaît le royaume depuis 2009. "Le niveau du taux d'endettement actuel n'est pas dû au déficit des deux ou trois dernières années, mais à l'accumulation du ratio de déficit élevé enregistré au cours de plusieurs années", a expliqué le chef du gouvernement, notant que ces résultats ont été réalisés grâce aux réformes, aux mesures et démarches entreprises et que le contrôle de l'endettement figure parmi les objectifs du programme gouvernemental.

Concernant la politique adoptée par l'exécutif pour mettre fin à l'endettement, El Otmani a expliqué que cette dernière se fait à travers le contrôle du déficit budgétaire, l'augmentation du taux de croissance et la mobilisation des ressources, en vue de financer les projets de développement. Il a, dans ce sens, souligné que le gouvernement veille à la mise en œuvre des réformes inscrites dans le programme gouvernemental visant essentiellement à consolider la dynamique du développement, à travers les chantiers d'infrastructure et les stratégies sectorielles et soutenir l'investissement et l'entreprise selon une vision intégrée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages