A lire aussi

22-08-2019 18:15

El Faid: «Celui qui est incapable d’égorger son mouton n’est pas un homme»

Dans une énième sortie médiatique surréaliste le «docteur» El Fayd s’attaque aux hommes qui…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a eu, mardi à Saint-Domingue, des entretiens avec le président de la Chambre des députés de la République dominicaine, Rhadamès Camacho, portant sur plusieurs questions d'intérêt commun ainsi que sur les moyens de consolider davantage les relations entre les deux pays.

Lors de cette rencontre tenue en présence de l'ambassadeur du Maroc en République dominicaine, Zakaria El Goumiri, le ministre a insisté sur le rôle primordial des institutions législatives des deux pays dans la nouvelle dynamique que connaissent les relations bilatérales, mettant en exergue leur contribution au renforcement de la coopération notamment entre les acteurs économiques et culturels des deux pays. 

Relevant que le Royaume et la République dominicaine disposent de tous les atouts pour concrétiser la coopération sud-sud, prônée par le Roi Mohammed VI, le ministre a noté que la République dominicaine peut compter sur le Maroc dans ses relations avec l'Afrique et le monde arabe, de même que le Maroc veut faire du pays des Caraïbes un partenaire de premier choix dans la région. De son côté, Camacho a salué la "vision clairvoyante" du Roi Mohammed VI pour une coopération sud-sud, faisant part de la détermination de la Chambre des députés dominicaine à redoubler d'efforts afin d'approfondir les relations de coopération entre les deux pays à tous les niveaux.

Le président de la Chambre des députés de la République dominicaine a en outre souligné que malgré la distance géographique, les deux pays partagent les mêmes valeurs et assuré que son institution ne ménagera aucun effort en faveur du rapprochement entre les deux peuples et du renforcement de la coopération bilatérale.

Pour sa part, le président du groupe d'amitié maroco-dominicain au niveau de la Chambre des députés, Henry Meran, a insisté sur l'importance de la coordination entre les deux institutions législatives sur les questions d'intérêt commun, exprimant son admiration pour les avancées réalisées par le Maroc dans les différents domaines. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages