Imprimer
Affichages : 502

L’ecstasy est devenue, ces dernières années, l’une des drogues les plus saisies au Maroc..

Les éléments de la sûreté nationale, opérant dans la zone de Tanger, ont mis en échec, dimanche matin, une opération de trafic d’une grande quantité d’ecstasy, rapporte un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les opérations de fouille effectuées ont permis l’arrestation du suspect, la saisie de 24.221 comprimés d’ecstasy, de trois armes blanches et d’une voiture légère, ainsi qu’une somme d’argent qui pourrait provenir du trafic de drogue et de psychotropes, précise la DGSN dans un communiqué.

Le suspect (32 ans) a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin de déterminer l'origine de la drogue saisie ainsi que les éventuels liens de cette affaire avec les réseaux de trafic de drogue, ajoute la même source. Les services de la douane en ont saisi, le 3 juin, également à Tanger, 568.000 comprimés dissimulés dans les roues de secours d’un véhicule. Entre 2015 et 2018, l’ecstasy est de plus en plus consommée au Maroc. 1.355 millions de comprimés d’ecstasy ont été saisis, selon un bilan de la DGSN.