A lire aussi

14-10-2019 14:24

Taqa Morocco. “Une alternative de placement incontournable”

Malgré une rentabilité plombée par un contexte de marché peu propice, le titre Taqa Morocco obtient…
Rejoignez nous sur :
Maroc

«160 médecins sont en désaccord avec la Direction générale des impôts (DGI) et sont passés devant la commission régionale pour arbitrage. La grande majorité des 12.000 médecins du privé se sont acquittés avec célérité de leurs impôts, conformément à l’accord trouvé avec la DGI», avance Dr Badreddine Dassouli, président du Syndicat national des médecins du secteur libéral, dans une interview accordée aux ÉCO. Ce dernier exige «un traitement fiscal à la mesure du rôle social rempli par les médecins».

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages