A lire aussi

16-07-2019 12:22

Taux de chômage. Cette baisse trompeuse

Le Morocco Today Forum a tracé les grandes lignes d’une économie basée sur le savoir. Le Maroc se…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Maroc célèbre aujourd'hui, 14 mai, le 63e anniversaire de la création des Forces armées royales. Si, à première vue, cela laisse penser que l’armée marocaine a une histoire toute récente, la réalité est tout autre. Le 15 mai 1956 correspond à la date où l’armée du Maroc est officiellement institutionnalisée après l’indépendance, la vérité est que l’armée marocaine possède une histoire plus ancienne, aussi ancienne que le pays millénaire qu’est le Maroc.

Les historiens s’accordent que le noyau de ce qui constitue aujourd’hui l’armée marocaine remonte à l’an 1088, à l’époque du sultan almoravide, Youssef Ibn Tachfine, qui crée d’abord, pour assurer sa protection, la garde noire, aujourd’hui la garde royale (faisant de celle-ci le plus ancien corps militaire au monde, toujours en activité), dont les troupes sont traditionnellement recrutées aux confins sud des territoires du sultan, dans la région du fleuve. Cette tradition de recrutement a été perpétuée par les Almohades, puis au XVe siècle par les Saadiens. 

Youssef Ibn Tachfin a également uni les tribus amazighes du Maroc, créant ainsi l’armée qui remportera la victoire décisive de Sagrajas contre les royaumes chrétiens d’Espagne, qui marquera l’avènement du Maroc en tant que premier État-Nation de la région. Au fil des siècles et des dynasties, l’armée marocaine remportera aussi bien des victoires éclatantes (Alarcos, Ecija), que des revers (Las Navas de Tolosa, Tarifa).

L’armée marocaine combat lors de de la Bataille des Trois Rois contre le Portugal en 1578, pendant la bataille d'Isly contre le France en 1844, lors de la guerre de Tétouan contre l'Espagne en 1860, les revers essuyé lors de ces derniers le pousseront à signer le traité du protectorat. Lors de cette période, les troupes marocaines s’illustreront lors de deux guerres mondiales. La 4e division marocaine de montagne, formée à la suite de la libération de l'Afrique du Nord française, s'illustre particulièrement en Italie en 1944 au sein du Corps expéditionnaire français du général Juin, puis en Provence, lors de la libération de Toulon et Marseille. Les Marocains s’illustrerons ensuite pendant la Guerre d’Indochine (1946-1954). 

Ce sont les Marocains issus de ces deux guerres ainsi que de l’Armée de libération nationale qui formeront ce qui deviendra les FAR (Forces armées royales), institués en 1956. Depuis leurs institutions, les FAR combattent pendant la Guerre des Sables en 1963, contre l'Algérie; puis s’illustrent sur le front du Golan en 1973 contre Israël lors de la guerre du Kippour.

Les Forces armées royales ont aussi contribué à sauver le régime zaïrois en 1977, lors des guerres du Shaba et entrepris de pacifier les provinces du sud du Maroc contre le Polisario, construisant et surveillant le mur des Sables. Elles sont également intervenues en Somalie en 1993 et au Kosovo en 1999. Le 14 juillet 1999, les FAR deviennent la première armée non française à défiler sur les Champs-Élysées, suite à l'invitation du président de la République française de l'époque Jacques Chirac.

Aujourd’hui, les FAR participent aux missions de paix de l’ONU en côte d’Ivoire, au Congo et en Centrafrique.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages