A lire aussi

18-04-2019 12:31

Loi cadre de l’enseignement. La CDT tacle le gouvernement

La Confédération démocratique du travail a tiré à boulets rouges sur le gouvernement qui n’était…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le tribunal de Salé vient de condamner le ressortissant suisse arrêté suite aux meurtre des deux touristes d’Imlil à 10 ans de prison pour "constitution de groupe terroriste",  a déclaré vendredi de son avocat Khalil Idrissi.

Nicolas P., 33 ans, technicien en publicité informatique avait été arrêté le 10 janvier dernier à Temara,  dans le cadre d'une vague d'arrestations qui avaient suivi le double meurtre de deux jeunes scandinaves, mi-décembre dans les montagnes de l'Atlas.


Un Hispano-Suisse a été arrêté pour ses liens avec les quatre principaux suspects du double meurtre qui, selon les autorités, appartenaient à une cellule inspirée par l'idéologie du groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Nicolas P., lui, a été arrêté pour avoir reçu un email de cet Hispano-suisse et pour ses échanges explicites avec d'autres compatriotes soupçonnés dans leur pays de liens avec la Syrie.
L'instruction du double-meurtre est toujours en cours, selon l'avocat du suspect hispano-suisse, Me Saad Sahli.

Arrêté fin décembre à Marrakech (ce ressortissant suisse fait partie de la vingtaine de personnes interpellées pour leurs présumés liens directs ou indirects avec le double meurtre, qualifié de "terroriste" par Rabat, de Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et de Maren Ueland, une étudiante norvégienne de 28 ans.

Elles ont été décapitées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans le sud du Maroc, où elles faisaient de la randonnée.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages