A lire aussi

17-07-2019 12:23

Le Maroc organise à New York un événement sur le financement des ODD en Afrique

Le Maroc a organisé, mardi au siège de l’ONU, un événement parallèle sur la question du…
Rejoignez nous sur :
Maroc

La secrétaire d'État chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi a signé, mardi dans la capitale belge, au nom du Maroc, la Déclaration de Bruxelles sur le changement climatique et la préservation des océans.

Cette déclaration, qui a été signée par plusieurs ministres de l'Environnement et du développement durable, vise à encourager les pays à prendre des initiatives et des actions pour préserver et protéger les océans des dommages risques environnementaux et les interpelle à intégrer dans leurs Contributions Nationales Déterminées (NDC) des actions et mesures visant la préservation des océans.

La Déclaration de Bruxelles conforte les efforts menés par le Maroc depuis plusieurs années en matière de préservation marine et de lutte contre les changements climatiques et le développement des énergies renouvelables.

La signature de ce document a eu lieu en marge de la 1ere conférence de haut niveau sur le changement climatique et la préservation des océans qui a vu la participation du premier ministre belge, Charles Michel et du Prince Albert de Monaco, ainsi que des membres du gouvernement belge et des ministres et hauts responsables de plusieurs pays.

Intervenant à cette occasion, El Ouafi a mis en relief la politique volontariste du Maroc en matière d'intégration des énergies renouvelables dans le mix énergétique national.

Elle a relevé que cette politique mise en place par le Maroc, grâce à la vision éclairée du roi Mohammed VI, reflète "un choix stratégique et irréversible assurant un lien étroit entre le développement des énergies renouvelables et le développement économique et social" du Royaume.

La conférence internationale sur le changement climatique et la préservation des océans a été l'occasion pour les participants de faire le point sur les enjeux actuels pour les milieux marins et de réitérer leurs engagements afin de limiter les effets néfastes du réchauffement climatique sur les océans.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages