A lire aussi

11-03-2019 15:41

Parc éolien Khalladi. Saham Assurances entre dans le tour de table

Saham Assurances acquiert 24% du capital du Parc éolien Khalladi. Selon un communiqué d’ACWA Power…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le plan national pour la promotion du secteur de la Santé à l'horizon 2025, repose sur les valeurs de proximité, de continuité, de corrélation entre responsabilité et reddition des comptes et d'égalité dans l'accès aux services de la santé, a indiqué lundi à Rabat, le ministre, Anass Doukkali.

S'exprimant lors de la séance annuelle consacrée à l’examen et l’évaluation des politiques publiques autour du service public à la Chambre des conseillers, Anas Doukkali a noté que ce plan est basé sur trois piliers, à savoir l’organisation et l’amélioration de l’offre de soins en vue de renforcer l'accès aux services de santé, la promotion de la santé nationale et les programmes nationaux de lutte contre les maladies, ainsi que la mise à niveau de la gouvernance du secteur.

Les recommandations du rapport de la commission thématique chargée de la préparation de cette séance annuelle constituent des propositions importantes et constructives qui correspondent, essentiellement, à des procédures et des mesures programmées liées au plan national du secteur de la santé à l'horizon 2025.

En ce qui concerne la formation fondamentale au titre de l’année 2018-2019, 2.580 étudiants ont accédé au cycle de licence au niveau des Instituts supérieurs des professions infirmières et techniques de santé (ISPITS), dans le cadre du système (licence, master et doctorat), dont le nombre s’élève à 23 instituts répartis sur l'ensemble du Royaume, a poursuivi Anas Doukkali, précisant que la capacité d’accueil de ces instituts est estimée à 6.450 étudiants répartis en trois années de formation, alors que le nombre des lauréats a atteint 3.288.

Dans le domaine de la formation continue, il a indiqué que son département œuvre à la mise en place d’une stratégie nationale pour la formation continue des professionnels de la santé pour la période 2018-2022, et ce, à travers l'élaboration de plans nationaux pour la formation continue en rapport avec les priorités de cette stratégie, a-t-il mis en exergue, rappelant que 19.444 bénéficiaires ont tiré profit de la formation continue dans le domaine de traitement et de gestion en 2018.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages