A lire aussi

24-07-2019 10:44

Résultats semestriels. Ennakl retrouve des couleurs

Le concessionnaire tunisien renoue avec la croissance et affiche des résultats en nette hausse au…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
La ville d'Essaouira constitue un véritable joyau qui se dresse sur la côte atlantique du Maroc et incarne une beauté singulière résultant de son histoire riche et variée, souligne mardi le portail espagnol "Cinco Dias".

Cette ville côtière au goût de mer recèle un charme atypique et une beauté sublime qui se reflètent dans son legs historique et culturel riche et authentique, sa somptueuse architecture et son climat tempéré toute l'année, très apprécié de par le passé par les navigateurs qui faisaient escale sur ses côtes.

"Phéniciens, Grecs, Carthaginois et Romains y cohabitaient avant qu'elle soit véritablement occupée, à partir du XVIe siècle par les Portugais, qui l'ont baptisée Mogador", relève le média espagnol.

Ce n'est qu'au début du XVIIIe siècle que la fondation de la ville d'Essaouira proprement dite a eu lieu sous le sultan alaouite Sidi Mohamed Ben Abadallah, qui a lancé sa construction à partir de 1.760 et en a fait une expérience originale en chargeant des architectes de renom d'édifier une cité adaptée aux besoins des marchands étrangers.

Ainsi, Essaouira est devenue vers la première moitié du XIXe siècle le plus important port commercial du Maroc, mais aussi une ville multiculturelle et artistique, poursuit "Cinco Dias".

Son économie est basée essentiellement sur la pêche, l'artisanat et le tourisme, qui constitue, ces dernières années, une source importante de revenus. Cette perle de l'Atlantique, dont la Médina est classée, depuis 2001, Patrimoine mondial de l'UNESCO, est de plus en plus visitée par les férus des sports nautiques, lit-on dans le média espagnol.

Loin du brouhaha des grandes villes marocaines, Essaouira offre aux visiteurs un cadre idéal pour se mêler à la population locale, profiter de sa Médina fortifiée et découvrir ses souks, ses commerces traditionnels, son artisanat, ses musées et ses galeries d'art, des ingrédients qui ne peuvent que séduire les amateurs de l'aventure et des sensations fortes.

Essaouira offre aussi aux visiteurs le privilège d'accéder à l'une de ses principales fortifications qui n'est autre que "la Sqala de la Kasbah", une plateforme crénelée, qui s'étend sur environ 200 mètres de long et possède une belle collection de canons européens, construits pour défendre la ville, note le portail espagnol, ajoutant que "c'est le seul endroit où on peut se promener et contempler les grandes vagues de l’Atlantique".

"Le Maroc est une destination de cinéma ... et Essaouira, en particulier, est une ville choisie depuis longtemps par de nombreux réalisateurs étrangers pour tourner leurs films. De 1949 à 1952, Orson Welles investit l'ancienne Mogador pour le tournage épique d’Otello, profitant de son décor intemporel.

Essaouira abrite également, chaque année, au mois de juin, le Festival Gnaoua et musiques du monde, qui vise à préserver, à valoriser et à faire rayonner la musique et la culture gnaouies au Maroc et dans le monde.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages