A lire aussi

23-04-2019 14:54

Les avocats plaident pour une réforme de fond

Un Institut national du métier d’avocat, une réforme juste, le service aux citoyens... Les avocats…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le ministre japonais des Affaires étrangères, Taro Kono, a réaffirmé lundi la position de son pays sur la question du Sahara, affirmant que le Japon ne reconnaissait pas la prétendue "République sahraouie".

Taro Kono, actuellement en visite officielle au Maroc, a confirmé Lors d'une conférence de presse qui a suivi ses entretiens avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, le ministre  japonais a confirmé que la présence de la soi-disant "République sahraouie" lors de la réunion ministérielle préparatoire de la conférence TICAD 7 "ne signifie nullement que le Japon reconnaisse, explicitement ou implicitement", ce groupe en tant qu'Etat.

Se son côté, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a déclaré que le Maroc et le Japon avaient convenu de renforcer leur coopération afin d’améliorer les relations bilatérales, en particulier au cours de l'année à venir.

Le ministre marocain a souligné la nécessité de préserver ces relations avec l'espoir de "tout ce qui pourrait affaiblir les fondements sur lesquels elles reposent". Il a exprimé sa confiance que le Maroc et le Japon peuvent surmonter toutes les difficultés s'ils coopèrent dans un cadre d'amitié et de partenariat.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages