A lire aussi

10-12-2018 09:14

Le Maroc face au néant !

Image par défaut
La table ronde sur le dossier du Sahara a été momentanément pliée et renvoyée à 2019. Que faut-il…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Barrières à l'entrée pour les travailleuses marocaines au Koweit. Les autorités de ce pays ont, en effet décidé, d’interdire l’accès au marché du travail devant les Marocaines et les Tunisiennes âgées de moins de 40 ans. Une condition a été posée afin que cette restriction tombe: la travailleuse concernée doit justifier de la présence d’un « Mehrem » (accompagnateur légal) présent sur le sol koweitien. 

Selon la presse nationale, cette décision aurait été négociée entre les autorités koweitiennes et leurs homologues tunisiennes et marocaines. Elle aurait même, ajoute la même source citant des responsables koweitiens, été adoptée à la demande du Maroc et de la Tunisie.  

Notons que les travailleuses libanaises sont également concernées par cette mesure. celle-ci devront présenter en plus des justificatifs prouvant la présence de Mehrem, une autorisation des services de sécurité de leur pays. 

La présence d’un proche de premier degré est donc devenue une condition sine qua non afin que ces ressortissantes puissent travailler au Koweit. 

Il est à souligner que les trois nationalités citées sont les seules pour lesquelles ces exigences ont été posées. 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages