A lire aussi

12-11-2018 08:44

Farine subventionnée. Une rente d’un milliard de dirhams

La Farine nationale de blé tendre est régie par un programme destiné aux familles marocaines les…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le dialogue se poursuit avec les différents partenaires pour prendre toutes les mesures nécessaires à l'adoption du GMT+1, a indiqué, jeudi à Rabat, le chef de gouvernement, Saâdeddine El Othmani, annonçant la mise en place d'un mécanisme d'évaluation et de suivi de cette décision. S'exprimant à l’ouverture d'une réunion du Conseil de gouvernement, El Othmani a précisé qu'en plus du dialogue qu'a engagé le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, avec les associations des parents et tuteurs d'élèves, ainsi qu'avec le secteur privé, un dialogue similaire sera initié avec les partenaires économiques et sociaux et les décisions nécessaires seront prises au moment opportun. Il a, en outre, relevé que le "mécanisme d'évaluation et de suivi", qui impliquera plusieurs ministères concernés, sera institutionnalisé et stable, soulignant la volonté du gouvernement de poursuivre ce processus et de prendre les mesures d'accompagnement nécessaires tout en étant à l'écoute des citoyens et des entreprises.

Dans un communiqué du département du chef de gouvernement, El Othmani s'est dit "optimiste" quant à l'aboutissement de l'ensemble de ces mesures.

Il a, de même, fait savoir qu'il sera procédé, à partir de lundi prochain, au changement des horaires scolaires en retardant l'heure d'entrée d'une heure (de 8h à 9h) conformément au communiqué officiel du ministère de l’Éducation nationale, notant que ce changement s'accompagnera d'une flexibilité au niveau des horaires des administrations.

Un décret portant modification du décret relatif aux horaires de travail administratifs sera publié ce vendredi dans le Bulletin officiel, a annoncé El Othmani. Par ailleurs, le chef de gouvernement a évoqué de nombreux indicateurs relevés dans des rapports officiels publiés la semaine dernière, notamment la baisse de 0.6% du taux de chômage par rapport à la même période de l'année dernière selon le Haut-commissariat au Plan (HCP). Tout en réaffirmant l'ambition du gouvernement à réaliser une meilleure performance en la matière, El Othmani a souligné la convergence de facteurs ayant permis de réaliser un tel résultat. Il a également abordé l'augmentation du volume des investissements directs étrangers qui ont atteint 27 milliards de dirhams à fin septembre, contre 25 milliards en 2017 ainsi que l'amélioration du climat des affaires, permettant ainsi à l'économie nationale, "qui se porte relativement bien", de réaliser de meilleures performances. Le chef de gouvernement a, dans ce cadre, mis l'accent sur "la nécessité de faire face aux difficultés avec une audace empreinte d'espoir et d'optimisme à travers une vision positive vis-à-vis de l'avenir".

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages