A lire aussi

12-11-2018 14:00

1.100 normes marocaines produites en 2018 pour améliorer la qualité

Le fonds normatif en matière de l'amélioration de la qualité a connu la production de 1.100…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Des experts nationaux et internationaux ont examiné, mercredi à Rabat, les moyens pour lutter contre l'analphabétisme dans les institutions pénitentiaires.

Lors d'un séminaire international initié par la Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) et l'Agence nationale de lutte contre l'analphabétisme (ANLCA), sous le thème : "Prisons sans analphabétisme", les intervenants ont indiqué que l'alphabétisation et la formation qualifiante des détenus permettront de garantir à ces derniers un avenir meilleur après leur libération.

De même, ils ont expliqué que la mise en place de formations professionnelles et qualifiantes à l'instar des programmes d'alphabétisation au sein des institutions pénitentiaires, facilitera la réinsertion sociale et économique des détenus et leur permettra d'acquérir de nouvelles compétences.

Intervenant à cette occasion, le responsable du secteur de l'Éducation au bureau de l'UNESCO à Rabat, Philippe Maâlouf a souligné que l'objectif de cette initiative est de favoriser la réinsertion des différents détenus, une fois leur peine purgée.

"Nous œuvrons d'arrache-pied avec l'ANLCA pour développer les outils et les formations nécessaires en vue de renforcer les capacités et les compétences des détenus et en même temps réduire le taux de l'analphabétisme au Maroc", a-t-il ajouté.

Pour sa part, le directeur de l'ANLCA, Abdessamih Mahmoud, a relevé que l'objectif de ce séminaire est de porter "un regard croisé" sur les expériences internationales en termes de lutte contre l'analphabétisme dans les institutions pénitentiaires.

Notant que le Royaume a accumulé un bon nombre d'acquis en la matière, le responsable a reconnu toutefois qu'il reste des efforts à déployer en vue d'améliorer la qualité des programmes de lutte contre l'analphabétisme destinés aux détenus.

Organisé en collaboration avec la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, avec l'appui du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le bureau multi-pays de l'UNESCO à Rabat, ce séminaire s’assigne pour objectif de débattre autour de plusieurs thématiques, notamment les bonnes pratiques pour la mise en œuvre d'un programme d'alphabétisation dans le milieu carcéral, les meilleures approches d'apprentissage en mesure de garantir une réinsertion sociale pérenne pour les détenus, ainsi que les modalités de convergence des efforts déployés et des moyens disponibles pour réussir des programmes d'alphabétisation intégrés au profit des détenus.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages