A lire aussi

12-12-2018 09:05

Noël endeuillé pour Strasbourg

Les temps sont décidément durs pour la France. Alors que le pays est submergé par l’une des crises…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le fléau ne cesse de grandir et continue de se propager à l’échelle internationale. Et pour cause, le Maroc est le 3e pays au monde victime de cyberattaques au premier semestre 2018. Dans un rapport publié récemment par Kaspersky Lab Researcher, le Maroc trône en troisième place des pays où les ordinateurs des systèmes de contrôle industriel (ICS) ont été attaqués à cette période.

Occupant cette troisième place, le royaume compte 65% des ICS qui ont subi des attaques au 30 juin 2018. Le pays se place derrière le Vietnam (75,1% des ICS attaqués) et son voisin de l’Est, l’Algérie (71,6%), contre une moyenne mondiale de 40%. Le rapport met en exergue que les pays émergents sont les plus touchés et les plus exposés. A contrario, les pays dits développés sont moins ciblés de telle sorte que le Danemark rafle la première place des pays les moins attaqués (14%) suivi de très près de l’Irlande (14,4%) et la Suisse (15,9%).

Selon les auteurs, le Maroc figure également dans la catégorie des pays où les attaques ont eu lieu grâce à des médias amovibles avec un pourcentage de 24,5%. Sur ce volet, l’Algérie occupe la première position (28,6%) et le Vietnam se classe deuxième (26,2%). De plus, le document explique qu’internet est le canal d’infection le plus important.

Les données publiées par Kaspersky Lab Researchers révèlent également que 41,2% des ordinateurs ICS ciblés ont été victimes de cyberattaques au moins une fois durant le 1er semestre. «Ce taux était de 36,61% au 1er semestre 2017 et de 37,75% sur l’ensemble de l’année écoulée», concluent les auteurs.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages