A lire aussi

18-11-2019 11:28

Google fête l'indépendance du Maroc

C'est devenu un rendez-vous annuel. Le 18 novembre de chaque année, Google rend hommage au Maroc à…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Chef de gouvernement est sorti de ses gonds, hier lundi sous la coupole, pendant la séance mensuelle de questions orales en abordant la question de la situation des droits de l'Homme au Maroc.

Répondant à une grande de la population ayant comparé le Maroc au Venezuela quant à au volet répressif, El Othmani a rejeté cette comparaison en demandant aux citoyens de "traduire fidèlement la situation telle qu'elle est réellement sur le terrain".

Ces exagérations, a-t-il estimé, sont "reprises tel quel par les organismes internationaux et autres institutions dans leurs rapports et nuisent gravement à l'image du pays".

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages