A lire aussi

15-08-2018 12:19

38 morts... et un gouvernement qui révoque la concession autoroutière

Au lendemain de la catastrophe de Gênes, où un viaduc autoroutier s'est partiellement effondré,…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Khalid Samadi, a affirmé, lundi à Rabat, que son département est en train de prendre une série de mesures de nature à simplifier l’opération d'inscription et d’affiliation au régime de l'Assurance maladie obligatoire (AMO) dédié aux étudiants et aux stagiaires de la formation professionnelle, des secteurs public et privé.

Répondant à une question orale sur "l’accès des étudiants et doctorants aux services de soins de santé", posée par le groupe Istiqlalien de l'unité et de l’égalitarisme à la Chambre des représentants, le secrétaire d'État a indiqué que ces mesures auront lieu, en prévoyant certaines étapes essentielles stipulant l’amendement de quelques articles du décret n° 2-15-657 (3 septembre 2015) pour la mise en œuvre de la loi n°116-12 relative au régime de l'Assurance maladie obligatoire de base des étudiants.

Dans ce cadre, il a fait savoir qu’un nouveau décret en la matière a été signé et a pris son cours législatif, dans la perspective de mettre en œuvre ses nouvelles dispositions, à partir de la prochaine rentrée universitaire.

Vu l’intérêt particulier que revêt ce régime, le ministère se penche actuellement sur une étude visant le développement d’une stratégie, à même d'élargir le nombre des affiliés et de sensibiliser les étudiants à l’importance de ce régime, a poursuivi le secrétaire d'État.

Le programme principal du ministère comprend l’élargissement des campagnes de sensibilisation au niveau de tous les établissements d'enseignement supérieur publics et privés, dans le cadre d'une campagne nationale élargie, basée sur la politique de proximité institutionnelle, a-t-il ajouté, insistant sur la nécessité d’améliorer les mécanismes de communication, en adoptant le guide de l'étudiant et en recourant aux sites web du ministère et des universités.

Le régime de l'AMO dédié aux étudiants et aux stagiaires de la formation professionnelle, relevant des secteurs public et privé, a été lancée en 2015. Le gouvernement lui a consacré une enveloppe budgétaire de 110 millions de DH.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages