A lire aussi

20-06-2018 12:04

Boycott et engagement citoyen : Gouvernement et entreprises dos au mur !

Et si le gouvernement marocain avait agi de manière constructive avec la vague de boycott qui…
Rejoignez nous sur :
GCAM Engagés pour des financements responsables
Maroc

Le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan et de SAR le Prince Moulay Rachid, a présidé, vendredi au Palais royal de Rabat, la septième causerie du cycle des causeries religieuses organisées à l'occasion du mois sacré de Ramadan.

Cette causerie a été animée par Yousef Casewit, professeur à l'université de Chicago, aux Etats-Unis, sous le thème «Contemplation des preuves d'Allah, entre la création et la juste raison», à la lumière du verset du Saint Coran: «C'est pour une juste raison qu'Allah a créé les cieux et la terre. Voilà bien là une preuve pour les croyants».

Le conférencier s'est appuyé sur les travaux du savant maroco-andalous, Abou Al Hakam Ibn Barjane, connu sous le nom de "Sidi Barjale" et qui est considéré par tous ceux qui ont vécu son époque comme l'un des éminents et plus influents oulemas du 6e siècle de l'hégire. Cet érudit était parfaitement convaincu de la centralité de l'univers dans la vie spirituelle des croyants et de l'importance du renforcement de cette relation spirituelle avec l'univers.

Au début, le conférencier a commencé par analyser le verset du Saint Coran objet de cette causerie religieuse avant de mettre l'accent sur la manière de méditer les preuves et les évidences d'Allah, exalté soit-Il, dans les travaux de Ibn Barjane, pour conclure enfin avec le principe de la concordance du trinôme Univers-Coran-Homme.

Le Coran incite le croyant à contempler et à méditer la création de Dieu et à tirer les enseignements des révélations extraordinaires du Très-Haut, a-t-il indiqué, notant que le Prophète a également souligné à moult reprises l'importance pour tout musulman de méditer sur la création pour pouvoir apprécier Allah à Sa juste valeur.

Pour Ibn Barjane, la contemplation est la meilleure des adorations en ce sens qu'elle permet au croyant de s'imprégner des messages d'Allah et de déceler la finalité de Sa création étant donné que l'univers porte forcement l'empreinte du Créateur, a ajouté le conférencier, faisant observer que Ibn Barjane, un des grands savants du Maroc qui ont fait de la méditation des évidences un crédo et une ligne de conduite, était très imprégné par les fondements du soufisme sunnite puisés du Saint Coran et de la Sounna (tradition du prophète) et jouissait d'une indépendance singulière de la pensée et d'une maîtrise inégalée des sciences.

La façon de penser des savants marocains et la manière avec laquelle ils appréhendent l'univers est d'une totale cohérence et harmonie, a-t-il souligné, relevant que les ouléma marocains ont développé une approche authentique qui mérite d'être méditée et enseignée.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages