A lire aussi

19-08-2018 13:30

Mexique : Saisie record de 50 tonnes de méthamphétamine

Du jamais vu ! Ce sont 50 tonnes de méthamphétamine, une drogue de synthèse également baptisée…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Parmi les 100.534 candidats libres à passer le baccalauréat cette année figure un septuagénaire. «Fellah» de profession, Lahcen Chakiri a défié l’âge et les stéréotypes pour obtenir ce qui est considéré comme l'assurance d'un bon avenir.

C’est une première dans la région de Tinghir: un septuagénaire a décidé de passer le baccalauréat section Lettres et sciences humaines. Le motif n’est sûrement pas plus fort que la détermination de cet homme de 69 ans, originaire d’un village du nom de Msemrir, dans la région de Tinghir, d’«étudier pour étudier». L’information, relayée par nos confrères d’Al Yaoum24, susciterait l’étonnement d’aucuns, notamment celui des jeunes candidats au lycée Boumalne Dades qui dépend de la Direction provinciale de l’éducation nationale de Tinghir. «Passer le baccalauréat à cet âge-là est un symbole qui permettra aux générations montantes de redoubler d’efforts, de travailler et de persévérer pour atteindre leurs projets», affirme-t-il dans très bon français.

Lahcen Chakiri fait donc partie des 961 candidats libres dépendant de l’Académie régionale Draa-Tafilalt où 3.358 candidats se sont présentés aux examens, selon les chiffres du ministère de l’Éducation.

Seul bémol, qui d’ailleurs a étonné les suiveurs de cet homme courageux dans la région, c’est qu’il n’a pas été dispensé de l'épreuve d’éducation physique! Il a donc dû s'essayer au saut en longueur, au lancer de poids et bien sûr, au 100 mètres. S’il obtient son baccalauréat, Chakiri l’aura mérité. D’ailleurs, cela lui permettra de s’inscrire à la faculté pour entamer le cycle supérieur, comme il l’a déclaré.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages