A lire aussi

15-06-2018 16:16

Le Maroc perd deux places dans l’indice RECAI 2018

Avec une note de 52,2 sur un maximum de 100, le Maroc perd deux places dans l’indice RECAI…
Rejoignez nous sur :
Maroc

De sources concordantes, l’on pense au remplacement de Nizar Baraka, président du CESE, pour des raisons politiques.

Baraka, secrétaire général du parti de l’Istiqlal, se trouve en effet dans une situation de conflit d'intérêt.

Il est leader d’un parti politique de l’opposition, qui critique d’une manière virulente les politiques générales menées par le gouvernement El Othmani, et en même temps, il est à la tête d’une entité rattachée au chef de gouvernement.

On parle d'Ahmed Rahhou, président du CIH et membre du CESE, à prendre la présidence de cette importante institution, de par son parcours dans les établissements industriels et financiers, du privé et du public, comme au bureau exécutif du CESE.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages