A lire aussi

21-05-2019 09:01

L'enseignement supérieur passe au mode grève

Dans l'enseignement, l'année est décidément loin de finir sur une note d'apaisement. Cette fois, ce…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi, a confirmé jeudi à Rabat, que le rapport du département d'État américain sur les libertés religieuses au Maroc est basé sur des données non-scientifiques et contraires à la réalité.

Interrogé sur les allégations du rapport concernant les restrictions sur les libertés religieuses, El Khalfi a déclaré que «ce rapport n'est essentiellement pas basé sur des données scientifiques précises et a donc des jugements de valeur et des exagérations». «Le Maroc est un pays qui jouit de la liberté religieuse», par conséquent, ce rapport est contraire à la réalité, ajoute le ministre.

Il a souligné que le comité ministériel qui étudie les rapports ou rapports internationaux émanant d'organes ou de gouvernements sur la situation des Droits de l'Homme au Maroc, l'étudiera afin de préparer une réponse.

Pour le département d'État américain, «le gouvernement a détenu et interrogé des citoyens chrétiens sur leurs croyances et contacts avec d'autres chrétiens». Le rapport soutient aussi que les autorités avaient contraint des convertis chrétiens à renoncer à leur religion.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages