A lire aussi

14-09-2019 16:00

Laâraj insiste sur une renaissance culturelle pour un développement plus efficace

Résultat de recherche d'images pour "Laaraj leseco.ma"
Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Laâraj a souligné, vendredi à Rabat, le…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Centre de formation professionnelle et d’insertion au travail de Sidi Taibi et le Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole de Souk El Arbâa, dont le roi Mohammed VI a lancé les travaux de réalisation lundi, représentent des outils privilégiés pour l’insertion professionnelle de jeunes issus des localités d’implantation, a indiqué Sanae Dardikh, responsable de la Communication et du développement institutionnel à la Fondation Mohammed V pour la Solidarité.

Ces deux nouveaux projets sont initiés à l’adresse des jeunes issus de milieux défavorisés, a précisé Dardikh dans une déclaration à la presse à l’occasion du lancement de la construction desdits centres, notant que leur réalisation s’inscrit dans la cadre de la politique menée par la Fondation Mohammed V pour la Solidarité et visant une meilleure intégration socio-professionnelle du jeune capital humain.

Le Centre de Sidi Taibi va, à travers des formations dans des métiers locaux générateurs de revenus, créer les conditions optimales devant favoriser l’insertion économique et professionnelle des jeunes de cette localité, a-t-elle fait observer, soulignant que le Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole s’inscrit dans l’environnement même de la localité puisque l’activité économique dominante au niveau de la commune de Souk El Arbaa est l’agriculture.

Bénéficiant à près de 400 stagiaires par an, le Centre de formation professionnelle et d’insertion au travail de Sidi Taibi assurera aux jeunes des formations en coupe-couture, peinture-décoration, électricité de bâtiment, menuiserie-aluminium. Il devra favoriser l’accès des personnes bénéficiaires à différents outils et moyens d'intégration sociale et d'insertion professionnelle, et contribuer à leur épanouissement et à leur socialisation à travers des activités culturelles et sociales.

Le Centre de formation professionnelle dans les métiers de la logistique agricole de Souk El Arbâa devra, pour sa part, bénéficier à 600 stagiaires par an qui pourront suivre des formations qualifiantes en réparation d’engins agricoles, emballage et conditionnement, froid industriel, maintenance, entretien industriel, secrétariat et bureautique, gestion des entreprises.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages