A lire aussi

15-08-2018 13:40

Agadir : Les nationaux en tête des arrivées en juillet

Avec 44,54% de part de marché, les nationaux continuent d’affluer vers Agadir. Leur nombre connaît…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Parmi 157.821 candidats, 169 cas de fraude ont été enregistrés, dimanche, aux concours d’accès aux cycles de la police.

Le nombre de candidats ayant passé les concours d’accès aux cycles de la police, organisés dimanche 13 mai, s’est établi à 157.821 candidats, dont 133.059 hommes et 24.762 femmes répartis sur 370 centres d’examen à travers le Maroc, a indiqué lundi la DGSN dans un communiqué.

Grâce aux mesures préventives prises par le département de Hammouchi afin de lutter contre la triche et garantir la transparence de ces examens et l’égalité des chances, 169 cas de fraude ont été enregistrés, dont 94 lors du concours d’accès au corps de gardien de la paix, 39 durant le concours d’accès au grade d’inspecteur de police, 32 lors du concours des officiers de police et 4 durant le concours des commissaires de police. La DGSN a fait savoir que ces candidats fraudeurs ont été automatiquement exclus des concours.

Selon le communiqué, 16 policiers ont été arrêtés en flagrant délit de fraude lors des concours et une enquête judiciaire a été ouverte à Ouarzazate à l’encontre d’un fonctionnaire de police chargé de la surveillance suite à une plainte déposée par une candidate l’accusant d’avoir fourni des réponses de l’examen à une autre candidate.

Un policier à Kénitra a été placé en garde à vue après avoir été pris en flagrant délit de fraude, a ajouté la même source, précisant que celui-ci a reçu les réponses du concours via WhatsApp.

L’ensemble des fraudeurs ont été soumis à une enquête judiciaire sous la supervision des parquets compétents, dont 25 ont été placés en garde à vue tandis que les autres ont été auditionnés en attendant qu’ils soient présentés à la justice.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages