A lire aussi

15-08-2019 09:17

Début des vols retour des pèlerins marocains vendredi

Les pèlerins marocains qui ont achevé mercredi les rites du hajj, vont regagner le Royaume à…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

 

Le fondateur du groupe Saham qui occupe en même temps le poste de ministre de l'Industrie et du Commerce entend bien couper court aux théories ayant circulé sur la reconnaissance de la qualité d’utilité publique à la fondation Saham et aussi au fait que le groupe ait bénéficié de quelques 400 MDH au titre de l’exonération des droits d’enregistrement introduite dans la Loi de finances 2018, à l'issue de la cession de Saham Finances et ce, sans verser son dû au fisc. 

Ainsi, ce jeudi, pendant  que se tenait le Conseil de gouvernement, Elalamy a demandé à Saadeddine El Othmani d'ouvrir une enquête par rapport à cette version, apprend-on de source informée. 

Elalamy aurait également demandé au Chef de gouvernement de déterminer les responsabilités engagées à ce titre et d'informer l'opinion publique de la teneur des conclusions qui découleraient de l'enquête.

 Moulay Hafid Elalamy a par ailleurs aussi souligné devant les membres du gouvernement que la demande d’octroi de la reconnaissance d’utilité publique avait été déposé en 2016, en conformité avec les dispositions légales en vigueur en la matière.

Notons que la loi de finances prévoit que dans ce type de transactions, les droits d’enregistrements sont payés par l’acquéreur. 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages