A lire aussi

22-05-2018 09:08

La ligne métier de la banque de financement et d’investissement gratifiée

Nouvelle consécration pour le groupe Attijariwafa Bank. Le Custody, ligne métier de la Banque de…
Rejoignez nous sur :
Maroc

À Safi, un inspecteur de police a été contraint, selon le communiqué de la DGSN, de faire usage de son arme de service pour arrêter deux frères, dimanche soir. Les deux délinquants étaient dans un état d'ébriété et mettaient en danger la vie des citoyens et celle de ses collègues les menaçant à l'aide d'armes blanches, selon la même source. D'après les premiers éléments de l'enquête, une patrouille de police est intervenue pour arrêter l'un des deux frères, après avoir reçu un appel au secours de la part d’un chauffeur de taxi. Le suspect a mis en danger la vie des citoyens au moyen d'une chaîne métallique au quartier Achbar.

Le suspect a refusé d'obtempérer et a opposé une résistance farouche aux éléments de la police, blessant un agent avec une grosse pierre au niveau de la cage thoracique, contraignant l'inspecteur de police à tirer deux balles de sommation qui ont permis de neutraliser le mis en cause. Lors de l'arrestation du suspect, son frère, qui était aussi en état d'ivresse, et portait un sabre, a tenté de libérer le mis en cause et d'agresser les deux fonctionnaires de police, obligeant l'agent de sûreté à utiliser de nouveau son arme de service et à tirer 3 balles, dont une a blessé le mis en cause, tandis que l'autre a touché son frère qui a pu prendre la fuite avant qu'il ne soit arrêté ultérieurement au domicile familial, ajoute la DGSN.
Les deux suspects, des multirécidivistes pour coups, blessures volontaires et trafic de drogue, ont été transférés à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires dans l'attente d'être soumis à une enquête approfondie sous la supervision du parquet compétent pour déterminer l'ensemble des actes criminels qu'ils ont commis.

GCAM Monde rural

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages