A lire aussi

14-08-2018 09:43

Les jeunes boudent la politique

Ils sont moins de 1% à adhérer à un parti politique ou un syndicat. Ils jettent leur dévolu sur le…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Le Suédois Felix Rosenqvist, sociétaire de l’équipe Mahindra Racing, a remporté samedi, au Circuit Automobile International Moulay El Hassan, le 2e Marrakech E-Prix.

Le pilote suédois a réussi à devancer le Suisse Sébastien Buemi (Renault E.Dams) dans les derniers tours de cette course très disputée.

La troisième position est revenue au Britannique Sam Bird (DS Virgin Racing) alors que le Brésilien Nielsonho Piquet JR (Panasonic Jaguar Racing) et le Français Jean-Eric Vergne (Techeetah) se sont classés respectivement en 4è et 5è position. 

La Formule E, une course de la formule électrique automobile, est devenue en quelques années, une discipline incontournable du sport automobile mondial avec la participation des plus grands constructeurs, mais aussi un plateau de pilotes de très haut niveau.

En constante évolution sur le plan technique, la Formule E est aujourd’hui pour sa 4ème saison devenue une monoplace très rapide.

Les constructeurs engagés misent sur les meilleurs pilotes notamment Prost, Piquet, Vergne, Buemi, Lotterer, D'Ambrosio ou encore le Champion 2017 Di Grassi, qui sont tous passés par la Formule 1 ou le Championnat du Monde d’Endurance (WEC) dans les meilleures équipes.

La 1ère édition du Marrakech E-Prix, inscrite dans le cadre de la Conférence des parties à la conventions des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), avait offert un spectacle incroyable au cœur de la cité ocre, sous les yeux de responsables politiques et ambassadeurs de l’environnement venus du monde entier.

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages