A lire aussi

13-08-2018 14:45

Erdogan accuse les États-Unis de vouloir frapper la Turquie «dans le dos»

Les tensions s’amplifient entre les États-Unis et la Turquie. Ce lundi 13 août le président turc,…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Plus d’un mois après la visite de l’USS Vella Gulf (CG72), croiseur lance-missiles, au port d’Agadir, dans le cadre du renforcement des relations militaires USA-Maroc, notamment la simulation de combat avec la frégate Sultan Moulay Ismaïl, c’est l’USS Ross (DDG 71), destructeur de missiles guidés de classe «Arleigh Burke» qui fera, à partir de demain, des exercices conjoints avec l’équipage de la frégate Tarik Ibn Ziad de la marine royale marocaine.

Selon le commandant Bryan Gallo de l’US Navy, «les manœuvre navales maroco-américaines ont pour objectif de renforcer l'interopérabilité entre les deux marines avec un large spectre d’opérations, des tirs réels d’artillerie en plus des exercices de débarquement et d’autres de canots». D’une durée de deux jours, ces manœuvres incluront également des exercices terrestres et de tactique avec l’USS Ross, mis en service depuis le 28 juin 1997.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages