A lire aussi

24-04-2018 17:05

Noureddine Ouazzani : «Le souci de la filière oléicole est de développer un label qualité»

Noureddine Ouazzani, Directeur de l’Agro-pôle olivier Meknès Bien que la superficie oléicole soit…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Ces grévistes protestent contre la concurrence d’Uber et l’anarchie dans leur profession.

Ce mercredi matin, 10 janvier, quelques dizaines de taxis ont bloqué la circulation au croisement des boulevards « La Resistance » et « Mohammed VI » à Casablanca. Il s’agissait d’un sit-in organisé par des conducteurs de taxis pour faire entendre plusieurs de leurs revendications. Les protestataires, constitués de taxis rouges et blancs de la capitale économique, exigent l’interdiction d’Uber, qui selon eux, leur livrent une concurrent déloyale. La mise en place d’un système de retraite et l’assainissement de leur profession figurent également parmi leurs revendications.

Le sit-in, qui a duré plusieurs dizaines de minutes, a provoqué la fermeture temporaire d’une partie du boulevard de la « Resistance », créant des embouteillages monstres, sous la pluie. Les forces de l’ordre, venus en masse pour encadrer la manifestation, ont été obligés de détourner la circulation vers d’autres axes, notamment en direction de Derb Omar.

La manifestation a finalement pris fin au terme d’intenses négociations entre agents de la sécurité et taximen, non sans quelques petites empoignades. 

CAM SIAM

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages