A lire aussi

21-11-2017 12:15

Saad Hariri va rencontrer Al-Sissi au Caire

Le premier ministre libanais Saad Hariri va rencontrer mardi le président égyptien Abdel Fattah…
Rejoignez nous sur :
Maroc

 

Suite à des informations dites «erronées» relayées par quelques médias, Lydec tient à apporter des précisions concernant le calcul des tarifs de l’eau et de l’électricité à Casablanca.


Lydec tient à informer en tant que le délégataire «n’a ainsi aucune autorité pour modifier unilatéralement les tarifs de ses services». Et de poursuivre : «au Maroc, l’eau, l’assainissement liquide et l’électricité sont inscrits sur la liste des services dont les prix sont réglementés…Ainsi et sur le plan national, les tarifs de vente de l’eau et de l’électricité aux distributeurs (Régies, municipalités, délégataires,…) sont fixés par les arrêtés ministériels».
Les tarifs de vente aux clients finaux de l’eau, de l’électricité et de l’assainissement liquide appliqués par les régies et l’ONEE sont fixés par les mêmes arrêtés précités.


Conformément aux dispositions du Contrat de gestion déléguée de Casablanca, notamment les articles 31 et 32, c’est le Comité de suivi de la gestion déléguée, composé des représentants de l’Autorité délégante, du ministère de l’Intérieur et de Lydec, qui décide de toute question relative à la tarification.

Les dispositions du contrat prévoient qu’en cas de modification des tarifs de vente par les producteurs d’eau et de l’électricité, l’impact de cette modification est répercuté sur les prix de vente aux clients finaux selon le principe «ni gain, ni perte».

En application de ce principe, les tarifs de vente aux clients finaux ont été ajustés à partir d’août 2014 pour compenser dirham pour dirham les augmentations successives des tarifs de vente à la production conformément aux dispositions du
contrat-programme État-ONEE. Ainsi, à ce jour, ces modifications ont, en particulier, porté le prix d’achat de l’eau par Lydec auprès de l’ONEE à 4,88 DH le m³ (fixé par arrêté ministériel, ce prix varie selon les villes entre 1,65 DH le m³ et 4,88 DH HT le m³).

Le délégataire distribue l’eau aux clients particuliers selon les tarifs fixés par tranches de consommation dont la grille a été validée par le Comité de suivi de la gestion déléguée (jointe en annexe) qui est en vigueur à ce jour. Il y a lieu de souligner que plus de 50% des clients particuliers de Lydec consomment en moyenne moins de 6 m³ d’eau potable par mois et sont ainsi facturés dans la première tranche (de 0 à 6 m³/mois ; 1 m³ = 1.000 litres), dont le prix de vente est de 2,99 DH le m³, soit un tarif inférieur au prix d’achat qui s’élève à 4,88 DH le m³. À l’occasion de la mise en place du contrat-programme État-ONEE et à partir d’août 2014, la tarification sélective pour les clients particuliers a été appliquée à l’échelle nationale par communiqué de presse pour expliciter comment sont fixés et comment évoluent les tarifs de l’eau et de l’électricité distribuées à Casablanca.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages