A lire aussi

14-11-2018 10:23

PLF 2019 : 90 amendements proposés rejetés par le gouvernement

Sur les 224 amendements qui ont été présentés par les groupes parlementaires, ce sont 63…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le gouvernement veut en finir avec le problème du transport urbain. Le ministre de l’Intérieur a exposé, jeudi dernier, lors du Conseil de gouvernement, une nouvelle approche dans la gestion de ce dossier. «Les dix grands groupements urbains au Maroc ont besoin de pas moins de 30 MMDH pour améliorer et rehausser la qualité du transport. Il n’est désormais plus possible de continuer à laisser la gestion de ce dossier aux communes», a affirmé Mustapha El Khalfi, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse organisé à l’issue de la réunion hebdomadaire des membres du gouvernement.

Le nouveau modèle, a-t-il ajouté, consiste à créer des organismes dont la mission consiste à gérer le transport et à assurer une coordination entre plusieurs communes, à l’instar de l’expérience de la ville de Rabat.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages