A lire aussi

17-10-2017 12:06

Diplomatie marocaine : L’Afrique monte en puissance

Le roi Mohammed VI a annoncé, le 13 octobre, la création d’un ministère délégué chargé des affaires…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Présentant ce projet de loi, la secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham a souligné que les amendements apportés ont pour but d’assurer l’harmonisation des différents projets publics liés au domaine des nouvelles technologies.


Dans le même cadre, des articles ont été introduits, concernant, entre autres, l’organisation financière et le contrôle a posteriori.


Selon le département de l’Industrie, de l’investissement du commerce et de l’économie numérique, le siège de cette agence sera à Rabat et pourra disposer d’annexes régionales et publiera un rapport annuel sur le développement digital.


L'ADD veillera de façon proactive à l’adéquation de l’effort de formation avec les besoins du pays, elle encouragera la recherche scientifique appliquée, contribuera au développement de l’initiative et de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie numérique.


Son Conseil d’administration comprendra des représentants des secteurs public et privé (ANRT, MarocPME, AMDIE, CCIS, CGEM, GPBM, Barid Al Maghrib), ainsi que 4 personnalités désignées par le chef de gouvernement sur proposition du ministre de l'Industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique.


Le président du Conseil d’administration pourra inviter aux réunions du conseil toute personne physique ou morale dont la présence sera jugée utile.
L’agence pourra faire appel à des experts ou à des consultants recrutés par contrat pour des missions déterminées.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages