A lire aussi

02-12-2019 12:48

Renversement d'un autocar à Taza : le bilan s'alourdit à 17 morts

Le bilan de l'accident d'autocar survenu dimanche dans les environs de Taza s'est alourdi à 17…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Les autorités marocaines ont expulsé deux journalistes espagnols hier mardi. Il s’agit de José Luis Navazo, directeur du site www.correodiplomatico.com et son correspondant à Madrid Fernando Sanz. Selon la version de Navazo, trois agents en civil de la DGSN se sont présentés à son domicile familial à Tétouan. Le reporter était invité à accompagner les éléments de la DGSN au Commissariat central de Tétouan, où une heure après, et sans être interrogés, les deux journalistes ont été transférés au poste frontière de Bab Sebta.

C’est en route que les deux déportés ont été informés de la décision des autorités marocaines, toutefois celles-ci n’ont fourni aucune explication aux concernés sur les motifs de cette expulsion. Le directeur du portail a regretté la décision et les conditions de cette expulsion vu qu’ils étaient sommés de quitter le territoire marocain avec seulement les habits qu’ils portaient.

Le directeur du site n’a avancé aucune hypothèse sur les motifs de cette expulsion mais il semblerait que sa proximité avec les milieux du Hirak soit derrière cette décision. Rappelons que le journaliste espagnol Navazo était le premier reporter à interviewer le chef du gouvernement marocain Saâdeddine El Othmani.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages