A lire aussi

19-10-2017 17:13

Le sous-comité de l’ONU pour la prévention de la torture en visite au Maroc

Le sous-comité des Nations-Unies pour la prévention de la torture et autres peines ou traitements…
Rejoignez nous sur :
Maroc
Une autre tragédie marque les frontières maritimes entre le Maroc et l’Espagne. Des sites espagnols révèlent la disparation de 49 migrants originaires de l’Afrique subsaharienne, le dimanche dernier. Selon l’agence Europe presse, ils étaient à bord d'un canot pneumatique qui aurait quitté la côte de la ville d’Al-Hoceima, avant que les eaux ne l’envahissent dans la mer d’Alboran.
 
Aucune déclaration n’a été faite par les autorités marocaines à ce sujet. Un communiqué de la gendarmerie maritime espagnole a déclaré avoir secouru trois personnes d’un bateau perdu dans la mer Méditerranée le mardi dernier, après que ce dernier ait passé deux jours à la recherche d’un autre bateau qui avait quitté le Maroc avec 52 personnes à bord, selon l’agence de presse Reuters.
Selon cette même source, les trois survivants sont originaires de l’Afrique subsaharienne, l’un des rescapés est âgé de 17 ans. Ils ont été, tous les trois, transportés par un hélicoptère au port espagnol Almeria, où ils subissent un traitement médical. 
La gendarmerie maritime espagnole a précisé avoir été informée d’un bateau qui aurait quitté une région proche d’Al-Hoceima, et que la recherche n’a pas arrêté depuis ces temps-là, en ajoutant que le bateau qu’elle a trouvé pourrait être celui que l’on cherchait.

 

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages