A lire aussi

24-05-2017 09:10

La clé du tourisme

Image par défaut
Quand Lamia Boutaleb est venue au Parlement parler tourisme, de par sa responsabilité…
Rejoignez nous sur :
Maroc

L’émotion a dominé les travaux du Conseil national exceptionnel du Parti Justice et Développement (PJD). Une source du parti de lampe nous a assuré que  Benkirane et El Otmani n’ont pas pu se retenir pendant un moment en écoutant les interventions des militants.

Près de 300 membres militants ont répondu présent à ce Conseil National qui se déroule depuis ce matin et qui est toujours en cours alors que nous mettons en publication cet article. Ce samedi 18 mars  a été une journée marathonienne pour les Pjidistes.

Si la majorité des témoignages affirme « qu’on va remplacer un lion par un lion », certains d’entre eux n’hésitent pas à déclarer que « le changement sera radical », notamment, en matière de communication. La spontanéité de Benkirane et son reflexe d’homme de communication facilitaient la tâche pour les membres de son équipe.

En effet, l’enjeu de ce Conseil national est de mettre les points sur les i concernant les négociations pour former la majorité. Les membres du parlement du parti vont une nouvelle fois redessiner la carte des alliances à faire ou pas. Pendant les 5 mois, Benkirane n’a pas pu le faire faute « des autres partis », désormais, les Pjidistes sont résolus à apprendre des erreurs de cette étape. Pour une grande partie des participants à ce Conseil national, le PJD a présenté plusieurs concessions, les autres partis doivent faire de même.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages