A lire aussi

23-08-2017 20:00

L’ANRT scrute le trafic des opérateurs

Le régulateur du secteur télécoms entend opérer une véritable analyse en profondeur du trafic…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le Maroc prendra part au salon SENA (Boston Seafood North America) qui se tiendra du 19 au 21 mars à Boston , et ce , organisé par l'Établissement Autonome de Contrôle et de Coordination des Exportations (EACCE).

Une délégation marocaine composée de plusieurs entreprises fera le déplacement à Boston afin de présenter et promouvoir l’offre marocaine du secteur de la pêche.

Ce salon connaîtra la participation de plus de 1.200 exposants représentant 51 pays et plus de 21.000 visiteurs attendus, note le communiqué du ministère. Il s'agit d'un lieu privilégié de rencontres d'opérateurs et d'acheteurs internationaux de l'industrie de la pêche.

 Le pavillon marocain vulgarisera la richesse de l’offre exportable marocaine via l’exposition d’une gamme diversifiée de produits de la mer, notamment les conserves, les semi-conserves, les produits frais et congelés. À l’occasion de cet événement, les produits marocains seront exposés sous l’étendard «Moroccan Seafood» visant à renforcer le positionnement du secteur halieutique marocain à l’étranger.

Le Maroc est par ailleurs le premier exportateur mondial des sardines de l’espèce Sardina Pilchardus, reconnue au niveau international pour sa qualité exceptionnelle.
Parmi les objectifs principaux de la participation marocaine se trouvent la communication sur les produits halieutiques marocains et leurs avantages concurrentiels ainsi que le renforcement de leur positionnement sur le marché international.

Pourquoi Boston ? Les États-Unis constituent une plateforme de commerce caractérisée par une forte demande interne et un point de réexportation dans le monde.
Il est à noter que le Maroc dispose de ressources halieutiques variées, sans oublier la surface maritime des côtes marocaines (plus d’un million de km²).

Rappelons que la stratégie Halieutis est une stratégie basée sur le renforcement de l’offre marocaine en termes de produits de la mer. La stratégie s’articule autour de la durabilité, (assurer la pérennité du secteur pour les générations futures), la performance (la bonne gestion des équipements et les infrastructures de débarquement) ainsi que la compétitivité (proposer des produits valorisés et compétitifs).

 

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages