A lire aussi

16-10-2017 12:42

Benguerir : La durabilité hydrique et agricole en question

Une conférence internationale a débattu des moyens à même de mesurer l'impact des changements…
Rejoignez nous sur :
Maroc
 
Après l’annonce de la grève des médecins privés le 30 mars prochain, le ministre de la Santé Houcine Louardi tente de désamorcer la bombe en ouvrant des négociations directes avec les syndicats encadrant le secteur. Ainsi, le ministre a invité le Collège syndical national des médecins spécialistes privés et l'Association nationale des cliniques privées à exposer les principales difficultés rencontrées par les médecines privées et les cliniques, note le pédiatre Hassan Afilal.
 
Selon le président de la Fédération marocaine de pédiatrie, Hassan Afilal, les normes des cabinets médicaux du secteur privé et les normes des cliniques ont fait l’objet d’une longue discussion entre les syndicats et le ministère de la Santé. Ce dernier a fait des promesses fermes dans le sens des revendications des syndicats qui se sont réservé le droit de les examiner, mais en attendant le mot d’ordre de la grève est maintenu.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages