A lire aussi

28-03-2017 10:16

Elections : Le CNDH prépare une nouvelle plateforme pour l’observation

L’instance présidée par Driss Yazami devra formuler, en partenariat avec l’UE, un diagnostic commun…
Rejoignez nous sur :
Maroc

Le bureau communal d’hygiène (BCH) de Marrakech a organisé, mercredi 15 mars à Marrakech, une journée d’étude sous le thème « la pratique de la médecine légale au niveau des bureaux communaux d'hygiène: défis et perspectives ».

En partenariat avec l’Association marocaine de médecine légale et la société marocaine des sciences forensiques (chimie, physique, biologie ,entre autres) , cette journée a pour but de discuter et d’étudier les différents thèmes ayant trait à la pratique quotidienne au niveau des bureaux communaux d'hygiène.

Le médecin directeur du BCH de Marrakech, Hicham Boukhsibi, a souligné que ces bureaux communaux d’hygiène souffrent d’un manque de cadres compétents spécialisés en criminalistique, de techniciens et d’équipements nécessaires en la matière, sachant que le nombre de médecins spécialisés dans ce domaine au Maroc ne dépasse pas actuellement 12 médecins.

Dans ce sillage, Boukhsibi a mis l'accent sur la nécessité de renforcer ces bureaux en ressources humaines qualifiées.

Il a, en outre, déclaré que la région de Marrakech-Safi sera renforcée prochainement par la création d’un département de médecine légale à Marrakech qui fonctionnera comme pôle où toutes les normes internationales seront à la disposition du parquet général et de la police judiciaire et scientifique.

Dernière Minute

Nos derniers Tweets...

Suivez-nous sur Facebook

 

Vidéos des ÉCO

Vidéos des ÉCO

0
Partages
0
Partages